La BBC donne la parole aux femmes

Régulièrement accusée de ne pas interviewer assez de femmes lors de ses émissions, la BBC a décidé de prendre le problème à bras le corps et a lancé le 25 mars dernier son « Expert Female Database », une base de données regroupant 60 expertes ainsi qu’une chaîne Youtube associée au projet. La chaîne espère ainsi encourager les journalistes à inviter plus de femmes sur leurs plateaux.

participantes lors du "Expert Women Day"

Participantes lors du « Expert Women Day »

80% des invités d’une émission comme Today, un programme emblématique de Radio 4, l’une des stations de la BBC, sont des hommes. Un constat inquiétant pour la chaîne qui a décidé de changer la donne. Après son « Expert Women Day » en février dernier qui avait permis à 2000 expertes de se former aux techniques d’interview (travail de la voix, explication vulgarisée sur un de leur sujet de prédilection,…), « The Beeb » en a retenu 60 et publie leur CV sur une base de données. 120, ayant également suivi la formation de la BBC Academy et jugées prometteuses, sont susceptibles d’être un jour appelées.

Fidélisation des expertes

Une semaine seulement après la parution de cette liste, neuf expertes de la base de données ont été invitées sur un des plateaux de la BBC. Pour Tim Davie, directeur général par intérim de la BBC, « il est clair qu’il y a beaucoup de femmes avec toutes les connaissances et l’expérience que nous recherchons et nous devons donc faire tout notre possible pour les inviter sur nos plateaux ». Mais, cette base de données, même si elle a été créée dans un souci d’équité, permet aussi au média de fidéliser ses experts. Car la liste n’est accessible qu’aux journalistes de la BBC et peu d’expertes, formées gratuitement par et pour la chaîne, ne pourront intervenir sur d’autres émissions.

D’autres possibilités pour les journalistes

Il existe cependant d’autres bases de données contenant les coordonnées d’expertes, qui sont accessibles à tous. C’est le cas de SheSource Media Center, Women’s room ou encore Her Say une base de données anglaise, qui souhaite « apporter une visibilité aux expertes afin que les médias prennent en compte leurs fantastiques compétences et les intègre comme intervenantes dans leurs programmes ». « Des sites Web comme ceux-ci sont plus qu’un simple forum pour promouvoir les talents des femmes. Ils permettent aux femmes de prendre confiance et de continuer à se mettre en avant » a déclaré Kirsty Walker, co-fondatrice de Her Say.

Pour progresser, il semble donc que les médias doivent adopter deux approches: donner aux femmes davantage de moyens pour montrer leur savoir-faire et fournir des ressources aux journalistes, leur permettant ainsi de diversifier leurs sources.

Cécile Mantovani

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: La BBC donne la parole aux femmes | Horizons Médiatiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :